979, avenue de Bourgogne,
local 320, Québec
(Québec) G1W 2L4

418 653-6763
info@synchronex.ca

CCTT CETAB+

Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité

CETAB+

CCTT du Cégep de Victoriaville

01

À propos

À propos du CETAB+

Le Centre d'expertise et de transfert en agriculture biologique et de proximité (CETAB+) du Cégep de Victoriaville effectue depuis 2010 de la recherche appliquée en productions végétales biologiques et dispense du service-conseil de nature technique, de gestion et de mise en marché aux entreprises agricoles. Il offre aussi de la formation et du coaching. Il est reconnu comme Centre collégial de transfert de technologie (CCTT) depuis 2014 et comme Centre d'accès à la technologie (CAT) depuis 2011.

Le CETAB+ fait partie de l'Institut national d'agriculture biologique, qui regroupe les activités d’enseignement, de recherche, de transfert technologique et d’incubation en agriculture du Cégep de Victoriaville depuis 2018.
Coordonnées

475, rue Notre-Dame Est
Victoriaville (Québec)
G6P 4B3

Google map
819 758-6401
819 758-8960

https://www.cetab.org

Contact
02

Domaine d'expertise

Champs d'activités

  • Secteur d’intervention:

    • Grandes cultures et productions fourragères
    • Légumes et cultures abritées
    • Fruits et petits fruits
    • Gestion et mise en marché
  • Disciplines:

    • Sciences du sol
    • Phytologie
    • Phytoprotection (malherbologie, entomologie, phytopathologie)
    • Agroécologie
    • Agroéconomie
03

En savoir d'avantage sur le CCTT

  • Accompagnement d’un regroupement de mise en marché en circuit court

  • Développement d’un seigle adapté au rôle de couvre-sol pour le semis direct sans herbicide

  • Lutte culturale contre la tavelure de la pomme à l’aide de moyens mécaniques et de substances alcalines appliquées à la litière

  • Comparaison de deux méthodes de lutte non-chimique contre le tussilage pas-d’âne (Tussilago farfara L.) en grandes cultures

  • L’efficacité de la coccinelle Adalia bipunctata comme moyen de lutte aux pucerons sous filet d’exclusion en verger de pommiers biologiques

  • Effet de la régie d’irrigation sur la répression des plantes nuisibles en production biologique de canneberges

  • Optimisation de la fertilisation pour la production de tomates en grands tunnels

  • Développement de la biodiversité fonctionnelle en verger de pommiers à l’aide de bandes florales

  • Mise au point et validation d’un système de travail minimum du sol avec planches permanentes en culture maraîchère biologique

  • Évaluation de barrières physiques pour le contrôle de la punaise terne dans la fraise d’été en rangs nattés

  • Évaluation d’une technique d’occultation et de nématodes entomopathogènes contre la mouche de la carotte

  • Semoir Wintersteiger pour parcelles expérimentales en sélection végétale

  • Batteuse à parcelles

04

Cas à succès

Cas à succès

Méthode de lutte contre le chardon et le laiteron en grandes cultures biologiques

L’un des problèmes importants sur les entreprises de grandes cultures biologiques est l’augmentation de la densité des mauvaises herbes vivaces telles que le chardon et le laiteron dans les champs après quelques années en régie biologique. Le problème peut être assez important pour compromettre la viabilité des fermes à long terme. Dans le cadre de la Chaire de recherche du CRSNG en protection des cultures biologiques, le CETAB+ a mis au point une méthode de répression efficace et adaptée à la réalité des entreprises du Sud du Québec. Il s’agit de pratiquer une jachère de printemps avec passages répétés d’appareils de travail du sol avant le semis tardif d’une culture comme le soya. La méthode de répression a été mise au point sur 6 entreprises partenaires de 2013 à 2016. Les critères de succès de la méthode ont été établis et diffusés auprès d’autres entreprises depuis.

Anne Weill, agr.

05

Vidéos

06

Photos

Inscrivez-vous à notre infolettre