Retour

Nouvelles

Biopterre - La métagénomique comme tremplin pour une bioéconomie durable

 
 

4 mai 2021

Communication affichée - Événement Synchronex du 28 avril 2021
Séance A - Affiche 32 : La métagénomique comme tremplin pour une bioéconomie durable

Résumé : Le fait que tous les êtres humains soient différents est une évidence que tout le monde observe dans la vie de tous les jours. Toutefois, c’est le séquençage du génome humain, grâce à l’avènement des technologies à haut débit (Next Generation Sequencing ou « NGS »), qui a permis de comprendre cette diversité interindividuelle. Ainsi, la médecine généralisée laisse tranquillement sa place à une nouvelle approche médicale dite « personnalisée », qui s’adapte en fonction des forces et faibles de chaque personne. Puisque le NGS est de plus en plus accessible, nous profiterons de sa démocratisation pour appliquer une approche métagénomique à différents secteurs économiques (agroalimentaire, environnement, biomatériaux, etc.). La métagénomique permet l’étude exhaustive d’une niche écologique complexe, aussi appelée microbiote, grâce à son contenu en ADN. Cette approche permet non seulement d’identifier les microorganismes à l’intérieur d’un échantillon, mais également de prédire leurs fonctions biologiques. Que ce soit en biosurveillance environnementale, en élaboration de traitements écoresponsables pour les sols agricoles, en analyse personnalisée de contrôle qualité, ou bien en identification de nouvelles molécules à utilités industrielles, la métagénomique permettra de comprendre les mécanismes par lesquels le vivant s’adapte aux changements climatiques et de transposer ces « innovations » en solutions/technologies vertes.