Retour

Nouvelles

CNETE - Valorisation de résidus agro-industriels en biomolécules d’intérêt pour les secteurs alimentaire, pharmaceutique et cosméceutique

 
 

4 mai 2021

Communication affichée - Événement Synchronex du 28 avril 2021
Séance A - Affiche 6 : Valorisation de résidus agro-industriels en biomolécules d’intérêt pour les secteurs alimentaire, pharmaceutique et cosméceutique

Résumé : La croissance de la population cause une augmentation de la demande de denrées et d’énergie exerçant ainsi une grande pression sur les terres arables et transformant des forêts en champs de culture. Ceci cause une diminution de la bioséquestration du dioxyde de carbone et augmente les émissions des gaz à effet de serre. Parmi les résidus agroalimentaires les plus problématiques à gérer se trouve le lactosérum acide, généré principalement pendant la production de yogourt et de fromage. Actuellement, ce résidu est difficilement valorisable à cause de son pH et de sa haute teneur en matière organique et sels. Le présent projet explore des voies de valorisation de ce résidu dans un mode de bioraffinerie.
L’objectif du projet est de produire des composés à haute valeur ajoutée à partir du lactosérum acide afin de contribuer à la mise en opération des chaines de production dans le cadre d’un système d’économie circulaire. Dans le cadre du projet, on développe un bioprocédé constitué d’unités de séparation (en aval et en amont), ainsi que d’une étape de fermentation. Le bioprocédé permettra : (i) la réduction simultanée du volume et de la charge organique des effluents associés à la génération du lactosérum acide ; (ii) l’obtention de composés à haute valeur ajoutée, avec une valeur marchande nationale et mondiale reconnue ; et (iii) le développement des méthodes d’identification et de quantification des biomolécules présentant un fort potentiel d’exploitation industrielle.