Retour

Nouvelles

Innofibre - Les résidus forestiers pour limiter les pertes post-récoltes de pommes de terre

 
 

4 mai 2021

Communication affichée - Événement Synchronex du 28 avril 2021
Séance A - Affiche 7 : Les résidus forestiers pour limiter les pertes post-récoltes de pommes de terre

Résumé : Cultivée à travers 100 pays, la réputation des pommes de terre n’est plus à faire. Toutefois, l’entreposage des pommes de terre constitue un problème majeur pour les agriculteurs. En effet, la propagation des maladies et la germination hâtive entraînent des pertes économiques considérables pour les producteurs de pommes de terre rendant nécessaire l’application de produits chimiques pour aider à la préservation des tubercules. Afin de remplacer les produits de synthèse chimique et considérant la présence de molécules bioactives dans les écorces d’arbre, ce projet vise à développer un ingrédient à partir de résidus forestiers pour prévenir les maladies et la germination lors de l’entreposage des pommes de terre. Pour se faire, une première série de tests in vitro a été réalisée pour sélectionner les extraits forestiers ayant une activité antimicrobienne et antigerminative. Ces tests ont révélé que deux extraits d’épinette noire distincts démontraient les propriétés recherchées. Ces deux mêmes extraits font présentement l’objet d’un essai en entrepôt de pommes de terre avec plusieurs variétés et un suivi est régulièrement fait pour déterminer les efficacités antimicrobienne et antigerminative. Le développement d’un agent antimicrobien et antigerminatif biologique respectueux de l’environnement soutiendra l’industrie québécoise de la pomme de terre et favorisera la valorisation des résidus forestiers.