Retour

Nouvelles

ITMI - Affiche 127 de la Séance B

 
 

5 mai 2021

Communication affichée - Événement Synchronex du 28 avril 2021
Séance B - Affiche 127

Résumé : Avec l’arrivée du concept d’industrie 4.0, les méthodes de maintenance ont eu des améliorations au fil de temps pour augmenter la fiabilité des processus industriels et améliorer leurs rendement et rentabilité. Dans ce sens, les méthodes de conception ont évolué pour mieux servir les besoins de l’industrie en maintenance. La rétro-ingénierie, l’une de ces méthodes, aide à déterminer la méthode de fabrication des pièces usées. Associée à l’impression 3D, cela permet une fabrication rapide de ces pièces. En utilisant un scanneur laser, la surface numérisée de la pièce peut ainsi être récupérée et le modèle conçu par ordinateur peut alors être optimisé et fabriqué. D’un autre côté, les méthodes d’analyse de conception telle que l’analyse des contraintes mécaniques par éléments finis permettent d’effectuer une analyse des racines des causes et déterminer par conséquent les facteurs à l’origine de la défaillance des pièces d’équipements. En effet, cette défaillance se manifeste souvent par des fissures qui affaiblissent la structure des pièces, ce qui entraîne leur changement de façon très fréquente. Un exemple concret de la valeur ajoutée de l’ingénierie de la conception en maintenance est l’analyse des contraintes thermiques des pelles d’écumage utilisées dans les creusets d’aluminium liquide en vue de prévoir de solutions permettant d’éviter leur détérioration prématurée notamment dans les zones où une concentration de contraintes élevée est observée.