Retour

Nouvelles

CERASP - Les plaies « dommages cutanés associés à l’humidité », un fléau pour nos aines, pour notre société

 
 

4 mai 2021

Communication affichée - Événement Synchronex du 28 avril 2021
Séance A - Affiche 1 : Les plaies « dommages cutanés associés à l’humidité », un fléau pour nos aines, pour notre société 

Résumé : L’intégrité de la peau est la première ligne de défense du corps, essentielle à la prévention de la transmission des infections car la perte d’intégrité de la peau crée une entrée pour les infections bactériennes, virales ou fongiques. Dans un contexte de COVID-19, cela augmente considérablement le risque pour le patient fiévreux, immobile et leur soignant. Les personnes âgées, les malades chroniques et temporaires et les patients des foyers de soins qui sont souvent immobiles et incontinents courent un risque très élevé de développer des lésions cutanées associées à l’humidité, y compris la dermatite associée à l’incontinence (SAI) et l’intertrigo (frottement entre les plis de la peau, et les bactéries et les champignons peuvent infecter la dermatite. Le nombre de cas au Canada est de 305,500 cas à n’importe quel moment et 1 835 500 cas par année, un problème qui coûte en moyenne 40 000 $ par patient, ainsi qu’un problème dangereux. On a formulé pour notre client PME un produit qui guérit les plaît de type « dommages cutanés associés à l’humidité » qui reprend les escarres, et les infections fongique de peau humide dit « intertrigo » en une semaine, à la place de 4 semaines ou plus avec le traitement traditionnel. Ceci veut dire une grande réduction en nombre de pansements et de tubes de crèmes et pilules : 5 506 500 tubes, 71 584 500 pansements, 218 424 500 couches, 3 671 000 contenant pilules et 55 065 000 de pilules de moins, par an, au Canada seulement.